Poème

Écouter un extrait

Transcription

T kimp gee:
An pé sa konté kobyen zanmi ki pati an ké sa chanté jis tan an pèd vwa an mwen pon yonn péké wou vin.
Mizik woté mwen an maji é dé ti moman simp an fanmi yenki sa ki ka fè mwen souri.
Men bon an ka goumé an ka goumé vi la bèl ban mwen lè an ka vwè sé an kavo yo ka pouri.
A fos touné an ja touné an wou pran gou adan la vi enki enki adan mizik.

Misie Sadik:
Si pawfwa lari la enkontwolab é si vi la nou ka viv la two rèd.
Nou ka viv adan on mond déplorab.
Sé pou sa nou ka maké dé poèm
dé poèm dé poèm.

Byen souvan sé lè swa lè la lin ja transpowtéw O péi dé rèv.
Lè an ka maké lèspwa pas an vé pa rété pri adan ténèb.
Chanté lé pèn é lé jwa sa péké fè dè mwen on nèg sélèb.
Tout moun toujou ni le chwa dayè mwen an sé on mové zélèv.
Ka sali dé tôn dè fèy blan an ka vidé dé boutèy lank.
Ekri plis ankô plis ankô sèl rézolisyon an pwan O nouvèl an.

Si pawfwa lari la enkontwolab é si vi la nou ka viv la two rèd.
Nou ka viv adan on mond déplorab.
Sé pou sa nou ka maké dé poèm
dé poèm dé poèm.

T kimp gee:
Mizik an mwen sé léta dèspwi an mwen èvè di yo ban mwen fanmi la kè an pa sé ègzamp A pon moun.
An sa diw kè an pa pawfè an ké aranjé mwen pou pa fè menm érè ki lé zôt.
Mwen an pa bondyé sa yo fè yo fè mwen an ka fè vi an mwen.
tou sèl kon bandi an ka aranjé mwen pou mwen an maré sou an mwen.
Mizik an mwen pa biznès an ékri chak lin chak fwaz avè kè an mwen.
é peu emport sa ou viv mizik ka géri plè a tout on pèp.

Misié Sadik:
Si pawfwa lari la enkontwolab é si vi la nou ka viv la two rèd.
Nou ka viv adan on mond déplorab.
Sé pou sa nou ka maké dé poèm
dé poèm dé poèm.

Nou ka viv adan on mond déplorab.
Sé pou sa nou ka maké dé poèm
dé poèm dé poèm.

🇫🇷 Traduction

T Kimp Gee :
Je ne pourrai pas compter le nombre d’amis qui sont partis.
Je pourrai chanter jusqu’à ce que j’en perde ma voix, aucun d’eux ne reviendra.
La musique m‘a sauvée, des petits moments simples en famille, c’est uniquement ça qui me fait sourire.
Mais bon, je me bats je me bats la vie est belle pour moi quand je vois qu’ils pourrissent dans un caveau.
Tellement j’ai tourné, j’ai repris gout à la vie grâce à la musique.

Misié Sadik :
Si parfois la rue est incontrôlable, et si la vie que nous vivons est trop dure.
Nous vivons dans un monde déplorable
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.
Des poèmes, des poèmes.
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.
Des poèmes, des poèmes.
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.

Bien souvent c’est le soir quand la lune t’a transporté au pays des rêves
Quand j’écris l’espoir parce que je ne veux pas être prisonnier des ténèbres.
Chanter les peines et les joies ne fera pas de moi un nègre célèbre.
Tout le monde a toujours le choix d’ailleurs moi je suis un mauvais élève
Je salie des tonnes de feuilles blanches, je vide des bouteilles d’encre.
Écrire de plus en plus, c’est la seule résolution que j’ai prise pour le nouvel an.

Si parfois la rue est incontrôlable, et si la vie que nous vivons est trop dure.
Nous vivons dans un monde déplorable
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.
Des poèmes, des poèmes.
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.
Des poèmes, des poèmes.
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.

T Kimp Gee :
Ma musique c’est mon état d’esprit dites à ma famille que je ne suis l’exemple de personne
Je sais que je ne suis pas parfait je m’arrangerai pour ne pas faire les mêmes erreurs que les autres
Je ne suis pas Dieu ils font c e qu’ils veulent moi je fais ma vie
Tout seul comme un bandit je m’arrange pour garder mes sous
Ma musique ce n’est pas du business j’ai écrit chaque ligne chaque phrase avec mon cœur
Et peu importe ce que tu vis la musique guérie les plaies de tout un peuple

Misié Sadik :
Si parfois la rue est incontrôlable, et si la vie que nous vivons est trop dure.
Nous vivons dans un monde déplorable
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.
Des poèmes, des poèmes.
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.
Des poèmes, des poèmes.
C’est pour ça que nous écrivons des poèmes.